Chronologie des îles Crozet
Cliquez sur la flèche chronologique pour accéder aux différentes périodes de l'histoire des îles Crozet ! Découverte Phoquiers Naufrages Expéditions Souveraineté Base permanente Futur

Page précédente Niveau supérieur Page suivante Naufrages aux îles Crozet - 1 2 3 4


Phoquiers naufragés

Les phoquiers, premiers occupants des îles, en sont également les premiers naufragés. Lorsqu'ils perdent leur bateau, les chasseurs n'ont plus qu'à attendre qu'un autre équipage les prenne à bord pour quitter l'archipel. Mais l'attente peut se prolonger plusieurs mois, ou plusieurs années. C'est le cas des rescapés du Princess of Wales, perdu en 1821 sur l'île de la Possession, et de ceux de l'Aventure, qui sombre devant l'île de l'Est en 1825. Dans ces deux cas, les équipages sont finalement secourus, et les naufragés de retour livrent un récit complet de leur survie. Après ces événements, la Royal Navy britannique et la marine française organiseront régulièrement des tournées d'inspection dans l'archipel.

Orthodromie

Des cailloux sur la route de l'Australie

Sur une mappemonde, le plus court chemin d'un point à un autre n’est pas la ligne droite : c’est une courbe appelée orthodromie. Pour relier l'Europe, en doublant le cap de Bonne-Espérance, aux colonies d’Australie et de Nouvelle-Zélande, il est plus court de descendre au sud vers les 40èmes rugissants puis de remonter vers le nord que de suivre un cap plein est. Au 19ème siècle, de nombreux navires chargés de migrants suivent donc cet itinéraire où, de plus, soufflent des vents favorables et puissants.

Mais les îles Crozet sont situées sur cette route. Les équipages cherchent parfois à les approcher afin de vérifier leur position. Mais danc ces régions où les brumes sont fréquentes, le risque de les heurter n'est pas nul. En 1875, le Strathmore s'échoue ainsi sur les îles des Apôtres : les survivants sont recueillis plusieurs mois plus tard, et publient plusieurs récits de leur terrible séjour. En 1887, les passagers du Tamaris sont moins chanceux : seuls un message de détresse au cou d'un oiseau et des traces de leur passage sur l'île aux Cochons sont retrouvés.

Disparus en mer

En juillet 1909, le Waratah, un navire de ligne disparaît au cours de son deuxième voyage, entre les deux escales sud-africaines de Durban et Le Cap. Dix ans plus tôt, le Waikato, victime d'une avarie moteur, avait dérivé pendant 14 semaines avant d'être retrouvé au large de l'île d'Amsterdam. Entre les mois de septembre et décembre 1909, la Sabine sillonne les eaux situées au sud-est de l'Afrique du sud, visite les îles de l'archipel Crozet. Aucune trace du Waratah n'est alors retrouvée. D'autres recherches également vaines sont tentées entre février et juin 1910 par le Wakefield, au cours desquelles les îles Crozet sont à nouveau visitées.

En décembre 1928, c'est un cinq-mâts danois, le København, qui disparaît entre l'Amérique du sud et l'Australie. Au début de 1929, une campagne de recherche dans les îles australes, dont l'archipel Crozet est menée par le Deucalion. Le capitaine Melling a cependant reçu des consignes de prudence, en raison de l'imprécision des cartes, et pour éviter un nouveau naufrage reste à plus de deux milles des côtes.

Naufrages aux îles Crozet
Cliquez sur les cercles numérotés pour accéder aux différents naufrages survenus aux îles Crozet ! Le Tamaris (1887) Le Strathmore (1875) Le Princess of Wales (1821) L'Aventure (1825)


Crozet visite virtuelle > Histoire > Naufrages

Flèche vers le haut Nous sommes le 27-03-2017 et il est 20:15. Il y a actuellement 2 visiteurs connectés sur le site. Il y en a eu 79104 au total.
Flux RSS - Crozet