Chronologie des îles Crozet
Cliquez sur la flèche chronologique pour accéder aux différentes périodes de l'histoire des îles Crozet ! Découverte Phoquiers Naufrages Expéditions Souveraineté Base permanente Futur

Page précédente Niveau supérieur Page suivante Le naufrage du Tamaris (1887)


Naufrage du Tamaris

Le trois-mâts barque français Tamaris comandé par P. Majou quitte Bordeaux le 28 novembre 1886 pour la Nouvelle-Calédonie. Le 8 mars 1887, la navire croise au large de l'archipel Crozet. Dans la nuit, sa coque en fer heurte un récif à 3 milles de l'île des Pingouins. Le navire coule, l'équipage embarque sur le canot de sauvetage et trouve refuge deux jours plus tard sur l'île aux Cochons, plus éloignée mais plus vaste et plus accessible.

Dépôts de vivres

Les 13 rescapés ne peuvent sauver du naufrage que des biscuits et de l'eau, mais ils découvrent sur l'île un dépôt de vivres. En 1880, le navire britannique Comus commandé par East avait effectué une tournée de recherche d'éventuels naufragés sur les îles Crozet. Des dépôts de vivres avaient alors été aménagés à l'attention de possibles naufragés sur plusieurs des îles de l'archipel, dont l'île aux Cochons.

Aventure du Tamaris (timbre TAAF de 1995)

L'albatros voyageur

Pour demander du secours, les rescapés entreprennent de graver des messages de détresse sur des couvercles de boîtes de conserve qu'ils attachent autour du cou d'albatros ou de pétrels géants. Le 22 septembre 1887, des hommes découvrent sur la côte occidentale de l'Australie un de ces oiseaux portant le message suivant "13 naufragés sont réfugiés sur les îles Crozet 4 août 1887". En moins de 48 jours, plus de 5.600 km ont été parcourus... Les autorités australiennes sont alors averties, mais les autorités françaises ne sont alertées qu'avec retard.

Le voyage de la Meurthe

Le bâtiment français la Meurthe quitte Madagascar pour Crozet le 18 novembre. Le 1er décembre 1887, l'île aux Cochons est en vue. A terre, l'équipage de la Meurthe découvre l'abri que les naufragés ont construit, ainsi qu'un journal tenu par le capitaine du Tamaris. A sa lecture, ils apprennent que le 30 septembre 1887, les 13 naufragés, probablement à court de vivres, ont tenté de gagner l'île de la Possession à bord d'une embarction de fortune. Le commandant Richard-Foy fait renouveler les dépôts de vivres consommés par les naufragés et met le cap vers l'île de la Possession.

Toutes les îles de l'archipel sont visitées sans succès par la Meurthe qui laisse son nom à un cap de l'île de la Possession, que le navire a failli aborder dans la brume. Le nom de brisants du Tamaris est alors laissé au récif situé à 3 milles au sud de l'île des Pingouins, et sur lequel le trois-mâts français a vraisemblablement coulé.

Roman

L'histoire du naufrage du Tamaris à proximité de l'île des Pingouins a inspiré Yves Le Scal pour son roman Le novice du "Tamaris". Récemment, Jacques Nougier a publié L'albatros et le "Tamaris", un nouveau récit de cette aventure.

source des timbres : Philatélie des TAAF ; référence : PO201 (avec l'autorisation de Mathieu Débarbouillé)

Naufrages aux îles Crozet
Cliquez sur les cercles numérotés pour accéder aux différents naufrages survenus aux îles Crozet ! Le Tamaris (1887) Le Strathmore (1875) Le Princess of Wales (1821) L'Aventure (1825)


Crozet visite virtuelle > Histoire > Naufrages > Le Tamaris

Flèche vers le haut Nous sommes le 24-04-2017 et il est 01:39. Il y a actuellement 1 visiteur connecté sur le site. Il y en a eu 79500 au total.
Flux RSS - Crozet